Acheter et manger local, c’est IN

C’est dans l’air du temps, et on ne va pas s’en plaindre !  Une prise de conscience « locavore » touche de plus en plus de personnes.

Une part croissante des consommateurs s’en retournent vers les marchés et commerces locaux en ce qui concerne leur alimentation surtout. Les scandales à répétition touchant l’industrie agro-alimentaire n’y sont pas pour rien.

En effet, depuis l’avènement de la société de consommation, la part du budget du ménage pour l’alimentation n’a cessé de diminuer pour être quasi équivalente au budget transport et … télécommunications.

Qu’a donc fait l’industrie ?

C’est très simple: baisser continuellement la qualité des produits pour en diminuer le prix.  Qui n’a jamais été étonné de se retrouver avec un demi morceau de viande dans la poêle une fois toute l’eau évacuée… (et ce n’est pas le plus grave… les confitures de fraises… sans fraises, ça existe aussi…)

La consommation locale propose ainsi une alternative crédible a ces dérives.

Les pièges à éviter

Mais de quoi parlons-nous réellement ? Est ce qu’il y a des pièges à éviter ?

Un producteur de poires (par exemple) qui asperge 10 fois par an ses fruits de produits chimiques douteux pour augmenter ses rendements sans penser à la santé des consommateurs ? Ou alors, produire des tomates toute l’année en chauffant d’immenses serres,… Est-ce tenable pour l’environnement, la biodiversité, pour notre santé ?

Au Top’in en Bourg, nous ne le pensons pas. C’est pourquoi nous avons élaboré une charte pour le choix de nos producteurs.

charte des producteursNotre Charte

  1. Des produits de qualité avec le respect des ingrédients, il fera.
  2. A qualité égale, le producteur le plus proche, on prendra
  3. Le producteur, on rencontrera
  4. Dans la mesure du possible en direct, on achètera.
  5. De la terre, des saisons et des anciennes variétés, il respectera.
  6. Une production artisanale et de taille humaine, on privilégiera
  7. Un prix juste pour son travail, ses employés et ses clients, il appliquera.
  8. Pas trop d’emballages, il utilisera.
  9. Quantité et disponibilité, il proposera
  10. Une souplesse de livraison, il pratiquera
  11. A la demande, il répondra
  12. Dans les respects de l’Homme, il travaillera

Penser global

Il faut réfléchir de manière globale : transport, déchets, impacts, social, … D’où cette notion importante : consommer local c’est bien, mais consommer local et de saison c’est encore mieux. En effet, ça n’a aucun sens de vouloir à tout prix manger des tomates en plein hiver !

Il nous faut réapprendre à accepter que tout n’est pas toujours disponible si on veut que le monde change réellement. Tant que la demande de fruits et légumes « hors saison » sera aussi forte, rien ne changera malheureusement.

Les avantages du circuit court

Ils sont nombreux.

Le tout premier, c’est qu’avec cette charte de valeurs, vous avez la certitude que le produit acheté à l’épicerie est de qualité. Pas toujours BIO mais toujours de culture raisonnée, et donc avec un minimum d’intrants. Nous vous proposerons toujours des fruits et légumes de saison !

Nous pouvons également citer le fait que le producteur est rémunéré de manière libre et juste.

Tous bénévoles

Savez-vous que si vous dépensez 100€ dans un supermarché, 5€ seulement reviennent à l’économie locale? Dans votre épicerie, c’est en moyenne 85€ qui seront redistribué aux producteurs (83€ pour un non coopérateur et 88€ pour un coopérateur bénévole). Une telle marge ne pourrait être réalisable sans les coopérateurs bénévoles qui, chaque jour, permettent à l’épicerie d’exister.

Un tout grand merci à eux!

Et oui, le saviez vous ? Toutes les personnes impliqués dans la gestion du Top’in en Bourg le font bénévolement et je peux vous assurez que c’est un beau challenge que nous sommes en train de réussir. Alors si vous aussi vous vous sentez concerné par ce mode de consommation venez nous rejoindre!

Un autre point hyper important, c’est la convivialité. Des petites structures comme la nôtre permettent de se retrouver, d’échanger quelques mots, de poser des questions, d’obtenir des conseils sur tel ou tel produits. Beaucoup de choses toutes simples qui malheureusement se sont perdues ces dernières années.

Des inconvénients ?

J’en citerai 3 qui reviennent parfois.

  • De par ce qui a été dit au paragraphe précédent, les prix sont un peu plus élevés en comparaison des supermarchés.
  • Nous ne sommes pas ouverts 7j/7 et 24h/24… désolé 😛
  • Le choix est parfois limité et certains produits sont parfois en rupture de stock. On essaye de faire au mieux pour éviter les pertes et les déchets, ce n’est pas toujours évident.

Mais est-ce réellement des gros inconvénients ?

Pour les prix plus élevés : la qualité ne vaut-elle pas quelques euros de plus ?

Les heures d’ouvertures ? Ah là, c’est très simple, rejoignez l’équipe en tant que coopérateur bénévole et nous pourrons ainsi ouvrir beaucoup plus ! (mais pas 24h/24 non plus :-p ).

Et pour le choix parfois limité en magasin ? En devenant coopérateur, vous avez accès à tout le catalogue de tous nos producteurs sur ce site et ainsi composer votre propre panier.

Au Top’in en Bourg nous sommes convaincu de l’urgence de revenir à une alimentation saine locale et de saison et c’est ce que nous essayons de mettre en place. C’est une aventure motivante mais difficile par moments,  aussi, si vous avez envie de nous aider à réussir ce projet, c’est le moment de vous manifester 🙂 !