Le nez dans le guidon

Plus beaucoup de nouvelles depuis l’ouverture… En effet, l’équipe est entrée dans le vif du sujet durant ce premier trimestre de notre activité !

Fini d’imaginer les choses, elles sont devenues concrètes et il a fallu assurer !

Et ce ne fut pas si facile que ça… L’air de rien, quand on ne l’a jamais fait auparavant, tenir un magasin c’est toute une aventure avec énormément de choses auxquelles il faut penser !

  • Les commandes… Il n’y a plus de jus de pommes comment ça se fait ? Quelqu’un a commandé ? Comment ça le producteur est en vacances ! 🙂
  • La logistique : qui est-ce qui va chercher les légumes cette semaine ? Et les produits laitiers ?
  • le choix des produits
  • la gestion de la caisse et des finances en général
  • la gestion des permanences
  • le marketing, la communication
  • la sensibilisation auprès des citoyens

Bref, une multitude de choses qui font parties de la vie et du développement d’une entreprise. Et pas n’importe quelle entreprise, car notre coopérative est gérée au quotidien par ses membres de manière totalement bénévole en plus de nos activités respectives, il faut le souligner !

Et on y arrive !

Des débuts en fanfare

Au début du mois d’avril, nous avons eu la chance et l’honneur d’être choisi par la fondation roi Baudouin pour Lancer la campagne « vis mon Village 2018 ». Cet événement s’est déroulé au sein même de notre épicerie en présence de Mr René Collin, Ministre de l’Agriculture, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité, du Tourisme et du Patrimoine en Wallonie.

premier trimestre à l'épicerie et visite du ministre

Conférence de presse et à la surprise générale, présence des caméras de la RTBF pour un passage en direct au journal de 13h00…

Question visibilité, on peut difficilement faire mieux !

Une équipe qui s’agrandit

Passer à la télé, c’est bien… Mais ce qui est encore plus important pour nous, c’est de convaincre de nouveaux coopérateurs de nous rejoindre et de soutenir notre projet.

Durant ce premier trimestre, l’équipe du départ a ainsi été complétée par des personnes ultra motivées par ce projet citoyen. On pense ici à Christian, notre « monsieur logistique » qui  est toujours disponible pour aller chercher les commandes à gauche et à droite. Mais aussi à Pierre, Sandra, Antonio, et tous les coopérateurs actifs ou non qui nous ont rejoints dans l’aventure de l’épicerie coopérative.

Pour la suite, nous allons nous focaliser sur cet autre aspect des choses : convaincre de plus en plus de personnes pour consolider le projet et pérenniser notre activité. Plus nombreux nous serons, plus la communauté grandira et plus les idées fuseront pour changer notre mode de consommation.

Vous souhaitez participer à un monde meilleur et faire partie d’une communauté de citoyens motivés ? Rejoignez-nous en souscrivant une ou plusieurs parts coopérateur !

Des nouveaux producteurs

Nous avons démarré avec un certain nombre de produits, dont certains connaissent un succès incroyable… Qui n’est pas tombé en extase en goûtant le Choco et le Noisella de la siroperie Delvaux 🙂 ???A côté de cela, la gamme s’est rapidement étoffée pour vous fournir un maximum d’alternatives à la grande distribution:

  • les produits secs « Graines de curieux » : Quinoa, petit épeautre, lentilles ainsi que leur gamme de petits sablés et la fameuse huile de caméline, riche en oméga 3 et vitamine E.
  • les gaufres de Liège et cookies artisanaux de Huy
  • l’huile de Colza, la vinaigrette « li mouhagne » et la crème colzamique du moulin du Stwerdu pour accompagner vos salades
  • les fromages de la ferme Demoitié
  • Les viandes et charcuteries de la boucherie Carrier de Villers-le-Bouillet
  • les baies de Goji belges
  • sans oublier les quelques bières spéciales des Brasserie de la Lesse, Invictus et D’Huccorgne pour La Crapule.

Nous avons également réservé une partie  de notre local pour l’artisanat et la tendance « zéro déchet ». Vous pouvez ainsi  trouver à l’épicerie :

  • les WRAPI qui évitent l’utilisation de films alimentaires jetables, en protégeant vos aliments tout en les laissant respirer et en empêchant l’humidité de passer.
  • les sacs artisanaux « made in Villers-le-Bouillet »
  • des lingettes démaquillantes et autre essuie-tout réutilisables

Et pour la suite?

Nous allons continuer notre prospection de produits locaux et autres articles utiles. N’hésitez surtout pas à nous faire des suggestions si vous souhaitez voir une gamme de produits sur les étals de votre épicerie.

Une autre bonne nouvelle pour nos coopérateurs . Vous aurez très prochainement la possibilité de commander votre panier en ligne directement sur ce site. il suffira de vous connecter avec un identifiant/mot de passe et de composer votre panier. Le paiement se fera à la caisse de l’épicerie au moment où vous viendrez chercher votre commande.

Mais parce que ce projet citoyen s’adresse à tout un chacun, son évolution dépendra en grande partie de toutes celles et ceux qui par leur motivation, implication et idées novatrices viendront le nourrir et le faire grandir. Il ne serait donc pas surprenant que d’autres activités, toujours dans la lignée du développement durable, viennent se greffer sur notre épicerie afin de créer de nouvelles synergies. Une première expérience d’ouverture du Repair Café dans les heures d’ouverture de l’épicerie c’est par exemple révélée efficace, avis donc aux idées et aux cré’acteurs du monde en Transition ….